Pays(nu)ages

Le pays nuage plane 
s'étend, s'étire, 
condense, électrise,
gonfle, ruisselle,
s'envole, 

Le pays(nu)age s'admire,
au fil de l'horizon,
au plomb du ciel,
surfant les collines,
embrassant les arbres.

Le Pays(nu)age 
change de visage
calme et détendu,
colérique et tumultueux.

Il roule les mécaniques
pleure toutes ses âmes,
elles s'envolent électriques
et s'écrasent au macadam.

A fleur de bitume,
le phénix s'embrume,
en filigrane,
pays nuage plane.








Posts les plus consultés de ce blog

Workshop du portrait au selfie le 25 mai

Un bout du bout du Monde - Fragments

Workshop photo : la nuit du lightpainting et des étoiles le 3 août 2019