Articles

Affichage des articles du août, 2015

Chronique d'un retard en gare de Nîmes

Image
Vendredi en fin d'après midi, la SNCF voyait : 

côté nord un Thalys aux prises avec une tentative terroriste, côté sud une motrice flambant sur une voie, mettant le "chaos" dans la circulation ferroviaire du sud de la France.
Il y a bien évidemment ceux qui attendent dans le train, et ceux qui attendent dans les gares...  Une attente de plus de 2 heures (et encore j'avais anticipé le retard !) qui ma emmené à parcourir la gare et ses parvis à la recherche de quelques clichés pour tuer le temps... maintenant que les photos sont faites, les voilà un peu au gré de mes pas... d'abord en sortant pour regarder passer les voitures puisque les trains eux sont arrivés un peu plus tard, des déchets (on se refait pas), l'ambiance piano, et l'attente à regarder les panneaux, ceux qui attendent et ceux qui passent...



Ensuite certains vont se détendre pour jouer du piano et parfois... ça met de l'ambiance  !







Ensuite cela ne suffit quand même pas, il est tard, il fau…

La tête dans les nuages, les pieds dans les déchets

Image
Quand le soleil tape, dur, sur le sol, les arbres, les maisons et les visages, il faut nécessairement attendre le soir pour trouver de belles lumières. Les ombres s'agrandissent, les couleurs reprennent de la saturation. Sinon il faut attendre une de ces pluies de l'été pour retrouver le goût des lumières diffuses et douces. 

Commençons par la fin, le lendemain matin, vendredi 14 août, Mons, il est 7h00 à peine, vite, courrir la garrigue , les brumes ne vont pas durer, la pluie est bien tombée sur les sols chauds. Presque trop tard, déjà la lumière durcit le ton, la végétation tente encore d'aspirer cette bonne humidité, plus de 60 jours sans pluie, même en garrigue, ça assoiffe.


La veille entre deux averses nous sommes sortis nous promener. Nous prenons la route entre Celas et Maruéjols les Bois. Comme souvent je photographie les objets "jetés", les canettes écrasées, les bouteilles vides. Ce jour là il y a en plus un paquet de tôles certainement en amiante-cim…

Petit "Portfolio" pour une balade en rencontres d'Arles

Image
Bien qu'happé par la photo, c'était une première pour moi, je n'avais pas mis les pieds à Arles depuis 1990, année ou je tentais d'entrer à l'Ecole de Photo Arlésienne, sans succès.

1990 - 2015 : 20 ans plus tard, pour un cadeau d'anniversaire, les amis ont résolu cette malédiction et enfin nous avons pu découvrir les expositions.
Prochaine étape : y aller pendant les rencontres... vivement 2016.

Voilà un petit portfolio de notre balade, à la fois programmée et improvisée. Musique : Dada and the Weathermen - Circle of sea.

Les Fous Chantants : Maître Renaud !

Image
Les Fous chantants, 18ème année et 18 ème concert ce samedi 1er aout. 
Vendredi 31 juillet, invité par le club Leader Alès à découvrir les coulisses des Fous, nous arrivons au Fort Vauban. Nous cheminons autour du fort pour nous retrouver devant le chapiteau des répétitions et nous sommes"piégés", amenés sur une rangée de chaises, nous nous retrouvons face aux mille choristes qui répètent et enregistrent leurs morceaux, ça décoiffe. Résultat en moins d'une chanson nous voilà conquis par les chœurs. 
Jacky Locks et ses chefs nous reçoivent ensuite, et nous racontent l'histoire des fous, leur passion pour ce spectacle unique qui réunit des choristes de toute la France, et au-delà même des frontières. Tous s'inscrivent pour venir chanter, tous répètent leurs partitions préparées par chaque chef de chœur, tous arrivent le jour J, tous amateurs, pour durant une semaine complète préparer le spectacle des "Fous Chantants".
Et ce samedi, c'est Renaud qui es…

Carré d'Art : Formes biographiques et Prix Marcel Duchamp

Image
Si les musées ont un rôle de collection, le musée d'Art Moderne est aussi un lieu de rencontre entre les artistes déjà reconnus et les jeunes talents qui font l'art d'aujourd'hui.

Si vous passez par Nîmes, ou si vous cherchez à vous "cultiver", vous ne devez pas manquer de vous arrêter au Carré d'Art, ce superbe musée d'Art Contemporain que la ville de Nîmes a su mettre en avant face à la romaine Maison Carré. La route qui sépare les deux monuments de mémoire n'est que le lieu de passage, plutôt de traverse d'une époque à l'autre.

Mais je m'égare car la raison principale qui vous fera aller dans le musée d'Art Moderne, se trouve dans les expositions présentées du 26 juin au 31 octobre 2015 :

au dernier étage les formes biographiques qui interpellent en forme de miroir sur ce que nous sommes, sur le comment nous construisons notre vie et sur les éléments phares qui la compose.au deuxième étage, une expo sur les prix Marcel Duchamp, …