Accéder au contenu principal

Sélection

Féria d'Alès 2018 : En Pégoulade...

A Propos

Y'a de la transformation dans l'air

A l'origine Yadelair est un blog, cela explique la structure du site qui est resté sous ce format de journal web. Depuis 2007 je publie des photographies et je structure de plus en plus mon travail d'auteur autour de Memories Duplication. 

Memories Duplication est un travail qui débute en 2014 autour des thèmes de l'immortalité, la mort et de l'identité.

Plusieurs séries la composent : "Le Rêve de Licorne" (en construction) "Bureau du Personnel" et "Masks" , sans doute faut-il trouver les sources créatives dans la question existentielle. Sigmund Freud père de la psychanalyse avait analysé qu'“Au fond, personne ne croit à sa propre mort, et dans son inconscient, chacun est persuadé de son immortalité.”
Pourtant chacun se rend immortel, à sa manière, par le sens qu'il donne à sa vie, par une oeuvre, par la famille en perpétuant l'arbre généalogique. Et puis les dieux sont immortels, en haut de l'Olympe, sur un nuage ou aux enfers, ils peuplent nos imaginaires à tel point que le mythe peut devenir réalité grâce à la science et au numérique.


Les neurosciences couplées à la bio informatiques ouvrent des espaces jusqu'ici jugés "Terra Incognita".

Nous sommes dans cette terra incognita, certains explorateurs approchent du Graal, pour le meilleur et le pire.

En attendant l'immortalité se vit par la mémoire, l'image, la photographie et la création.
J'ai fait mienne la phrase d'Albert Camus "Créer, c'est vivre deux fois", plutôt que de chercher un ennui sans fin, mon engagement est de vivre plusieurs vies, des vies multiples qui sont au coeur de mon identité personnelle et professionnelle.
Vous me découvrez ici auteur photographe, mais j'exerce un autre métier, celui de coach et consultant. C'est finalement assez logique, depuis plus de 10 ans j'accompagne des jeunes dirigeants d'entreprises, des entrepreneurs de TPE et PME dans leurs projets, dans leurs réflexions parfois en conseil et parfois en coaching.


Enfin j'interviens aussi en prestation de service au sein des entreprises... et en toute transparence vous trouverez ci-dessous mes immatriculations en auteur et en société de conseil et service.
Contact : 0617171726 - yriche@yadelair.com

Travail à compte d'auteur : 
Yann Riché
Siret 454 017 898 00023
APE 9003 B

Travail en prestation 
Lab Conseil
Siret 832 431 613 00013



Posts les plus consultés de ce blog

La tête dans les nuages, les pieds dans les déchets

Quand le soleil tape, dur, sur le sol, les arbres, les maisons et les visages, il faut nécessairement attendre le soir pour trouver de belles lumières. Les ombres s'agrandissent, les couleurs reprennent de la saturation. Sinon il faut attendre une de ces pluies de l'été pour retrouver le goût des lumières diffuses et douces. 

Commençons par la fin, le lendemain matin, vendredi 14 août, Mons, il est 7h00 à peine, vite, courrir la garrigue , les brumes ne vont pas durer, la pluie est bien tombée sur les sols chauds. Presque trop tard, déjà la lumière durcit le ton, la végétation tente encore d'aspirer cette bonne humidité, plus de 60 jours sans pluie, même en garrigue, ça assoiffe.


La veille entre deux averses nous sommes sortis nous promener. Nous prenons la route entre Celas et Maruéjols les Bois. Comme souvent je photographie les objets "jetés", les canettes écrasées, les bouteilles vides. Ce jour là il y a en plus un paquet de tôles certainement en amiante-cim…

Carnet de campagne 2017, photographies sans légende

Une sélection de photographies sur la campagne ou prises durant la campagne électorale de la présidentielle aux législatives. 7 photographies sans légende.


Make Giverny Great Again (2)

Les amateurs de peintures, les fans de l'impressionnisme, les amoureux de Monet sauront placer sur la carte de France cette petite commune aux confins de la Normandie et du Vexin. Pour les autres Giverny est située à quelques encablures de Vernon, ville de l'Eure, ville de mon enfance, coincée aux bords de Seine entre Paris et Rouen.


Giverny c'est la mecque de l'impressionnisme, celle de Monet. C'est là que crèchent ses nénuphars dans des bassins alimentés par une dérivation de l'Epte. Ce premier dimanche d’août entre deux séances de migration estivale, l'occasion d'une promenade familiale nous a conduit droit à Giverny pour visiter l'exposition du musée des impressionnismes (qui la dernière fois que je m'y suis rendu se nommait encore musée "américain") consacrée à Manguin.

Aucune faute de frappe, vous ne l'avez pas lu trop vite, il s'agit bien de Henri Manguin et non Paul Gauguin. Contemporain de Cézanne et Matisse, il fut l…