Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du juillet, 2016

Sélection

Féria d'Alès 2018 : En Pégoulade...

We are France

We are France
Au bleu de notre Côte d'Azur,  Au blanc de notre Bataclan, Au rouge de Charlie.
Tes petites mains sont restées fermées, un soir de 14 juillet,  avec dans les yeux les feux multicolores des cieux qui s'illuminent de joies  et dans la mer les reflets des artifices entourés des brouhahas et tonnerres de la fête.
Dans le chaos Tu es parti, Yanis,  tu es parti cher enfant. Avec 83 autres,  il ne restait plus que vous, Sur la promenade des Anglais La fête est finie, 
Les larmes creusent des vallées de tristesses, La promenade recouverte d'une grande marée fleurie,  draine son flot d'âmes en peine. Ils sont français, ils sont étrangers, ils sont tombés avec toi  sur le bord de mer, à Nice, Paris, Ankara ou Bagdad
Il est pour toi Yanis cet étendard, il est pour ceux qui ne se reverront plus,  il est pour ceux qui vivent en nous.
Ecoute, écoute, ils sont tous là pour toi,  Ecoute ce que nous murmurons dans nos silences.

Mont Ventoux, une fête nationale

13 juillet 2016, 17h43, Commune de Bédoin

Le tour de France 2016 fait son arrivée le 14 juillet au sommet du Mont Ventoux, en tout cas c'est ce qui est prévu dans le programme. Le mistral annoncé oblige les organisateurs à déplacer l'arrivée au Chalet Reynard, à 6 km.

Les campings caristes déjà présents seront obligés de descendre pour voir le tour. Pour ma part, je commence ma marche depuis Bédoin vers le sommet. Objectif faire quelques photos des spectateurs déjà présents avant d'y retourner le 14.

18h18 Discussion avec un riverain. Dommage de décaler l'arrivée, mais le "col des tempêtes" peut s'avérer redoutable. Il se dit qu'un camping car a été littéralement retourné par le vent.

La lumière est belle, les cyclistes se croisent, ceux qui montent encore et ceux qui profitent de la vitesse de la descente.








20h03 je croise les Chtis du Vaucluse, merci à eux pour le Coca, il est temps de redescendre pour repartir demain aux aurores. Je croise de nombr…