[Critique] Quand les Triplettes partent à l'Ouest

Les 3, 4 et 5 octobre derniers, le Cratère, scène nationale, accueillait "Les Triplettes de Belleville dans Go Ouest".
A l'origine, "Les Triplettes de Belleville" est un film d'animation au succès international de Sylvain Chomet. Le film se termine après une course poursuite par un départ vers l'inconnu de nos trois triplettes accompagnées par Mme de Souza, Bruno, le chien, et le fils cycliste (Champion) pédalant sur une machine bien étrange.

Sur scène, nous retrouvons nos Triplettes traversant l'Amérique. Elles vont dans leur périple vers l'ouest faire la rencontre du Colonel Parker, manager d'un certain Elvis, chanteur dépressif refusant de se produire avec les nouveaux rois du Rock, les Beatox....

Le spectacle est un spectacle vivant avec des musiciens "acteurs" sur scènes (ce qui signifie qu'ils jouent en "live"), des Triplettes plus vraies que nature et l'univers des Triplettes de Belleville qui est bien présent. 

On retiendra dans ce show un Laurent Ournac vraiment à l'aise sur scène aussi bien dans ses pas de danse et déhanchés Elviesques (vive "Danse avec les Stars"?), que dans le chant, et oui Laurent Ournac chante aussi, et c'est plutôt réussi. Musicalement rien à redire, un très bel enchaînement, du rock, du blues et surtout un Fado plein d'émotions interprété brillamment par Mme de Souza (Samantha Lopez), le Club des 27 est aussi une belle invention prétexte à revisiter nos classiques des grands du "rock" morts à 27 ans, et que dire du final dans un décor à l'américaine.

En final : à ne pas rater !
J'ai hésité entre à voir et à ne pas rater, mais le potentiel du spectacle, fait qu'il me semble inévitable qu'il devienne meilleur au fil des représentations.
Donc, pour passer un bon moment, en famille, un spectacle qui bouge, original, drôle, qui donne la banane, il ne faut pas le rater. Et comme c'est une co-production à dominante cévenole (Le Cratère, Dada à la musique, la costumière Laurence Magnanelli...), il a tout d'un show qui, je l'espère, dépassera toutes les frontières.

La fiche du spectacle sur le site du Cratère

Les prochaines dates à suivre par ici (et aux Folies Bergères du 12 au 15 mars 2015)