Venise : ombres et lumières

 Venise, la romantique ne manque pas de charme. Nous avons tous les images du pont des soupirs, des campaniles, des églises qui s'élancent dans le soir vénitien. La place St Marc de nuit, et puis lorsque l'on se laisse emporter dans une marche hasardeuse, il arrive encore que nous tombions sur des traces de vénitiens dans des ruelles perdues entre deux canaux.
 Malheureusement trop souvent la ville n'est hantée que par les touristes. Certains dans la pénombre s'égarent. Un soir, j'ai entendu un plouf, une touriste visiblement distraite par le spectacle des vitrines n'a pas vu que les marches qu'elle empruntait l'emmenait directement dans le canal. Elle en ressortit trempée en plein hiver, laissant derrière elle l'emprunte de ses pas jusqu'à son hôtel.
 La lumière d'hiver donne dans le soir une tonalité différent à la ville sur l'eau. Le voyage dans le temps est alors évident, il reste plus qu'à se laisser emporter dans des rêves vers une Venise qui, à une époque,  vivait aussi la nuit....