Ballade de campagne hivernale

Le Cheval attiré par l'objectif d'un croûton
Difficile la photographie hivernale, le ciel bouché, les jours trop courts, les arbres nus. Pourtant une bonne promenade entre deux averses permet malgré tout de réaliser quelques clichés. Le crin du cheval dans les barbelés et le cheval curieux, à la recherche sans doute d'un croûton qui vient voir l'objectif.
Les chemins noirs de boues recouverts de feuilles mortes, la mousse verte sur les bas côtés, les arbres noircis eux aussi par l'humidité.
De la boue, de la boue
Et puis un tracteur abandonné, même les poules l'ont laissé tomber, trop vieux, trop moche, trop d'inconfort.
C'est un tracteur abandonné
Et quelques feuilles jaunes ou rouges qui restent solidement accrochées pour résister à l'hiver et tenir jusqu'au printemps, coûte que coûte.
Tenir jusqu'au printemps
L'hiver, une bulle, le repos de la nature, une parenthèse dans l'attente d'un printemps qui se fait désirer.