Accéder au contenu principal

Sélection

Féria d'Alès 2018 : En Pégoulade...

Partir en corse 3 : les plus belles plages de Porto-Vecchio

Notre installation au camping, le voyage et la fin de l'année scolaire, tout cela cumulé nous amène a relevé en défi énorme : visiter les plages des alentours de notre camping de base!

En Corse nous avons l'embarras du choix pour trouver de belles plages. Nous en avons retenus 5, et nous voilà parti jour après jour dans cette délicate mission, visiter des eaux bleues, découvrir et comparer les sables, trouver de l'ombre ou du soleil, préparer le matériel de plongée, les pelles et rateaux, et c'est parti...

1- Santa Giulia
"Sans doute l'une des plus belle plage de Corse" je reprends un peu les termes du Guide du Routard appliqué à quasiment toutes les plages citées dans le fameux guide... Evidemment aucun doute là dessus, la plage est magnifique, l'eau tellement transparente que l'on peut y admirer ses orteils et les poissons qui tournent autour. A l'extrême sud un peu (beaucoup) de déchets d'herbe de posidonie qui forme des monticules peu agréables mais nécessaires à la conservation de l'espace naturel.

Pour y accéder suivre les panneaux et prendre le parking gratuit! Un parking donnant sur la plage est accessible, mais à 5 €uros il n'est pas pour autant gardé. En pleine saison il n'y a pas d'autre alternative que d'arriver tôt (9h00) pour profiter du lieu vite surpeuplé.

2- Palombaggia
Là aussi très belle plage, maintenant très protégée puisque les dunes sur lesquelles poussent les pins parasol ne sont plus accessibles au public. Résultat une plage relativement étroite, mais sa longueur permet aux marcheurs de trouver encore des "coins" pour être moins nombreux.

Là aussi faire attention les parkings sont payants au Sud mais un grand parking est gratuit au nord...



3- Pinarelle
Rien à dire si ce n'est que la marche est là aussi très utile en particulier parce qu'il faut réellement avancer dans la mer pour ne plus toucher le fond avec les pieds. Personnellement j'aime bien.




4- Saint Cyprien
Juste au sud de Pinarelle, voici Saint Cyprien, belle plage discrète, moins huppée sans doute que les deux premières, l'eau y est pourtant fort belle aussi, et au nord, seuls les bateaux y accèdent, cette partie n'étant pas nettoyée les "algues" s'y entassent mais le coin devient alors très tranquille. Pour les parents en manque de repos l'incontournable club Mickey prend la relève....

5- Cala Rossa
Particularité, la couleur des rochers, rouges, et par contre pas besoin de marcher bien loin pour nager, cela descend à pique, joli coin pour mettre le masque à proximité des rochers.... le sable y est plus grossier mais le paysage est sympa.

Quelques belles villa aussi et de l'autre coté les "marais". C'est aussi malheureusement un bon endroit pour admirer le passage des canadairs qui viennent se poser sur l'eau pour faire le plein avant de repartir lutter contre les trop nombreux incendies criminels...



Publié sur :
Rédacteur Agoravox

Posts les plus consultés de ce blog

La tête dans les nuages, les pieds dans les déchets

Quand le soleil tape, dur, sur le sol, les arbres, les maisons et les visages, il faut nécessairement attendre le soir pour trouver de belles lumières. Les ombres s'agrandissent, les couleurs reprennent de la saturation. Sinon il faut attendre une de ces pluies de l'été pour retrouver le goût des lumières diffuses et douces. 

Commençons par la fin, le lendemain matin, vendredi 14 août, Mons, il est 7h00 à peine, vite, courrir la garrigue , les brumes ne vont pas durer, la pluie est bien tombée sur les sols chauds. Presque trop tard, déjà la lumière durcit le ton, la végétation tente encore d'aspirer cette bonne humidité, plus de 60 jours sans pluie, même en garrigue, ça assoiffe.


La veille entre deux averses nous sommes sortis nous promener. Nous prenons la route entre Celas et Maruéjols les Bois. Comme souvent je photographie les objets "jetés", les canettes écrasées, les bouteilles vides. Ce jour là il y a en plus un paquet de tôles certainement en amiante-cim…

Carnet de campagne 2017, photographies sans légende

Une sélection de photographies sur la campagne ou prises durant la campagne électorale de la présidentielle aux législatives. 7 photographies sans légende.


Make Giverny Great Again (2)

Les amateurs de peintures, les fans de l'impressionnisme, les amoureux de Monet sauront placer sur la carte de France cette petite commune aux confins de la Normandie et du Vexin. Pour les autres Giverny est située à quelques encablures de Vernon, ville de l'Eure, ville de mon enfance, coincée aux bords de Seine entre Paris et Rouen.


Giverny c'est la mecque de l'impressionnisme, celle de Monet. C'est là que crèchent ses nénuphars dans des bassins alimentés par une dérivation de l'Epte. Ce premier dimanche d’août entre deux séances de migration estivale, l'occasion d'une promenade familiale nous a conduit droit à Giverny pour visiter l'exposition du musée des impressionnismes (qui la dernière fois que je m'y suis rendu se nommait encore musée "américain") consacrée à Manguin.

Aucune faute de frappe, vous ne l'avez pas lu trop vite, il s'agit bien de Henri Manguin et non Paul Gauguin. Contemporain de Cézanne et Matisse, il fut l…