L'araignée et la mouche


Pas de chance ce jour là,
assis sur mon transat,
les "Bienveillantes" à la main,
un bourdonnement paniqué
mes oreilles indisposèrent,
et mon regard attira.

Pauvre mouche, les ailes battantes,
l'alarme au bout du fil tira,
et l'araignée aguichée,
de son suc l'enveloppa,
le bourdonnement prit fin,
le lecteur des photo fit,
et la mouche régala son prédateur.

Posts les plus consultés de ce blog

La tête dans les nuages, les pieds dans les déchets

Make Giverny Great Again (2)

Maison Rouge : nouveau cœur des vallées cévenoles